17 novembre et compagnie

Chers amis chrétiens de toutes confessions,
Chers vous, personnes de bonne volonté,

Notre monde va mal, notre société est gangrénée, même sans parler de politique... tout tourne mal...

80% des espèces animales ont disparu en quelques années, acheter des fruits et légumes produits à des 1000ers de km coûte moins chers que d'acheter ceux produits à 10 ou 20 km de chez nous... On appelle vie ce qui est mort, on appelle bien ce qui est mal ....

Dans tous les domaines ça va mal : il y a de moins en moins de médecins, de plus en plus de  dépressifs, les taxes augmentent toujours, le rythme de vie nous tue plus tôt que prévu, les familles n'arrivent plus à rester unies...

Les français en ont marre, la colère gronde ...

Les actions dans la rue sont certes nécessaires mais sans la prière pour les accompagner elles resteront lettre morte, elles seront stériles.
Au point où nous en sommes les hommes seuls ne peuvent pas sauver le monde !

ça va mal : OUI ! Alors qu'attendons-nous pour plier le genou et nous mettre à prier ?
Qu'attendons-nous pour remplir les églises d'adorateurs et d'intercesseurs ?

Nul besoin d'adoration perpétuelle instaurée par l'évêque, même si c'est une grâce extraordinaire quand cela existe,
réunissons-nous à plusieurs, prions devant les tabernacles ! Allons-y seuls prions devant les tabernacles !
Il est là !
Même quand le Saint Scarement n'est pas exposé, il est là, réel, vivant !

Et tous ceux qui ne croient pas en la présence réelle, ceux qui ne peuvent pas se déplacer ou autre,
vous pouvez tout de même prier dans votre église, dans votre coin prière, dans votre chambre.

Amenons-lui nos prières, nos demandes, nos pétitions pas seulement sur le fonctionnement de l'Eglise
mais aussi sur le prix de l'essence, les indemnités chômage, les besoins de nos enfants, la nécessité de chauffer la maison.

Priez! Priez! Prions !

Arrêtons-nous quand nous passons devant une église 1 minute, 2 minutes...
mais aussi 1 heure si cela est possible et adorons en acte de réparation mais aussi pour intercéder pour la France.

La France va mal, que cette colère ne se termine pas en bain de sang inutile mais que la Paix qui vient du Ciel vienne l'habiter.

J'adresse cet appel à tous mais particulièrement aux femmes.
Nous sommes lumière dans nos foyers.
Ne nous éteignons pas et portons notre monde dans nos entrailles de mère pour l'offrir au Père Eternel
recouvert du sang de Jésus versé sur la croix, afin que santifié par son sacrifice, il renaisse rempli de paix et d'amour.

Femmes : prions ! dansons devant l'Eternel ! chantons la Gloire de Dieu ! Adorons et plions les genoux que Dieu puisse agir dans notre monde.

Dieu n'agit pas sans nous, Dieu n'entre pas quand nous laissons la porte fermée.
Ouvrons-lui les portes, toutes les portes : celles de nos finances, des finances publiques, de nos écoles, des hôpitaux, de nos administrations, de nos entreprises, de nos ministères, de l'Elysée, de nos exploitations agricoles, de nos commerces, de nos restaurants, de nos clubs de sport, de nos loisirs, de nos ordinateurs, de nos télévisions, de nos médias, de notre système social, de nos banques, de nos maisons, de nos frigos, de nos chambres, de nos porte-monnaies...

Ouvrons-lui grandes les portes de nos coeurs ! Qu'il puisse tout transformer, tout métamorphoser.

Puisque humainement il n'y a plus rien à faire. Laissons-lui la place.

Rien n'est impossible à Dieu !! Peuple de Dieu lève-toi !!

Le 17 novembre (et tous les autres jours) Envahissons nos églises ! Prions ! 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×